Systèmes Blumat Tropf - tutoriel avancé

Introduction

         Présentation des systèmes Blumat Tropf

Les systèmes Blumat Tropf sont des solutions innovantes qui transforment la manière dont nous irriguons nos plantes. En offrant un contrôle précis de l'humidité du sol, ces capteurs révolutionnent l'arrosage, garantissant que vos plantes reçoivent exactement la bonne quantité d'eau dont elles ont besoin, au bon moment. Dans cet article avancé, plongez dans les mécanismes des capteurs Blumat et explorez leurs applications avancées. Découvrez comment ajuster finement les paramètres pour répondre aux besoins spécifiques de vos plantes. Apprenez comment maximiser l'efficacité de votre système Blumat et évitez les erreurs courantes grâce à nos conseils pratiques. Que vous soyez un jardinier novice ou expérimenté, ce tutoriel vous aidera à maîtriser l'art de l'irrigation précise et à faire prospérer vos cultures comme jamais auparavant.

Fonctionnement des capteurs Blumat

Le fonctionnement de ces capteurs est surprenamment simple mais efficace et est expliqué en une seule image ici :

Les capteurs Blumat Tropf fonctionnent en utilisant la capacité naturelle des plantes à absorber l'eau par leurs racines. Chaque capteur est composé d'une pointe poreuse en argile qui est insérée dans le sol à proximité des racines de la plante. Lorsque le sol devient sec, la pointe en argile absorbe l'eau du réservoir connecté au système. Cette absorption entraîne une pression négative à l'intérieur du capteur, ce qui fait que la valve du capteur s'ouvre et permet à l'eau d'irrigation de s'écouler dans le sol. Une fois que le sol retrouve son humidité optimale, la pointe en argile cesse d'absorber l'eau et la pression interne du capteur revient à la normale, fermant ainsi la valve et arrêtant l'écoulement d'eau. Ainsi, les capteurs Blumat Tropf ajustent automatiquement l'arrosage en fonction des besoins en eau réels des plantes, assurant une hydratation précise et efficace.

Réglage des capteurs Blumat

       Importance du réglage précis

Un réglage précis des capteurs Blumat Tropf est essentiel pour garantir que les plantes reçoivent la bonne quantité d'eau dont elles ont besoin, ni trop ni pas assez. Cela évite la sur ou sous-irrigation, qui peut entraîner des problèmes tels que la pourriture des racines ou le flétrissement des plantes. En ajustant correctement les capteurs Blumat, vous pouvez maximiser l'efficacité de l'irrigation, en distribuant l'eau là où elle est nécessaire, ce qui réduit le gaspillage et favorise une utilisation efficace des ressources. De plus, un réglage précis permet d'adapter l'arrosage aux conditions changeantes, comme les variations saisonnières, les températures fluctuantes et l'exposition au soleil. Ainsi, en ajustant finement les capteurs Blumat, vous pouvez fournir une hydratation optimale aux plantes, favorisant leur santé et leur croissance tout en évitant les problèmes associés à une irrigation inadéquate.

       Méthode de réglage "classique" gravité vs pression

La méthode de réglage "classique" des capteurs Blumat Tropf implique généralement deux approches : la méthode de gravité et la méthode de pression. Voici une explication de chaque méthode :

             Méthode de gravité :

  • Dans cette méthode, la source d'eau est placée à une hauteur supérieure par rapport aux capteurs Blumat.
  • L'eau s'écoule naturellement par gravité à travers les tuyaux connectés aux capteurs.
  • Le réglage du débit d'eau peut se faire en ajustant la hauteur de la source d'eau. Plus la source est élevée, plus la pression de l'eau sera forte, et inversement (1m de dénivelé correspondant à 0.1 Bar).
  • Cette méthode est simple et nécessite peu d'équipement supplémentaire, mais elle peut être limitée en termes de précision de réglage, car elle dépend principalement de la hauteur de la source d'eau.

             Méthode de pression :

  • Avec cette méthode, un système de pompe est utilisé pour fournir de l'eau aux capteurs Blumat ou bien le réducteur de pression est connecté à l'eau de distribution
  • La présence d'une pression constante dans les tuyaux permet un contrôle plus précis du débit d'eau.
  • Le réglage du débit d'eau peut se faire en ajustant la pression de la pompe ou en ajustant un réducteur de pression réglable
  • Cette méthode offre généralement un réglage plus précis et une meilleure uniformité de l'irrigation, ce qui la rend idéale pour les installations plus complexes ou les besoins en irrigation plus spécifiques.

            Intérêt d'une plus haute pression

Comme vous pouvez le comprendre la pression qui règne dans la canalisation de 8mm a un impact direct sur le réglage des capteurs qui y sont connectés. Comme expliqué dans l'image suivante, plus la pression est haute plus la marge est grande pour le réglage optimal.

La ligne rouge correspond au réglage auquel une goutte reste suspendue, le réglage doit être mis en place lorsque le pots est suffisamment humide c'est à dire 30 min après un arrosage. Il est également possible de procéder au réglage avec le capuchon du capteur séparé du cone en céramique.

Les valeurs indiquées en couleur sont les pressions en mBar que l'on pourrait mesurer à l'aide du tensiomètre digital Blumat 

0-50 WET  correspond à une humidité du sol excessive, une période prolongée dans ces valeurs entrainera un sure-arrosage

25 - 75 VEG correspond à une humidité du sol idéale pour la phase végétative

50 - 100 FLOWER correspond à une humidité du sol idéale pour la phase de floraison

75 -125 Dry  correspond à une humidité du sol légèrement trop basse, la plante cherche plus d'eau en créant un surplus de racines. (Au delà de 300 cela devient fortement nocif)

En définitive un réglage précis consiste en trouver le point au quel une goutte reste suspendue puis de resserrer le réglage d'un certain nombre de crans (qui vont dépendre de plusieurs facteurs).

En résumé, la méthode de gravité est simple et économique, mais elle peut manquer de précision dans le réglage du débit d'eau, on peut toutefois augmenter la pression et donc la précision du réglage en élevant la cuve (1m de dénivelé correspondant à 0.1 Bar). Les méthodes avec plus de pression, quant à elles, offrent un contrôle plus précis de la sensibilité du système, ce qui les rend plus adaptées aux besoins d'irrigation plus spécifiques. Le choix entre les deux dépendra des besoins spécifiques de votre installation et de vos préférences en termes de contrôle et de précision.

A l'aide du schéma fourni plus haut vous pourrez trouver le nombre de crans à resserrer en fonction de la pression dont vous disposez et du stade de vie des plantes.

Utilisation avancée des systèmes Blumat

      Adaptation aux différentes tailles de pots (Tropf maxi)


En raison de ses dimensions et propriétés physiques, les capteurs Blumat sont adapté à une utilisation dans des pots d'une profondeur de max 30 cm. A partir d'une profondeur de substrat de 25cm il est recommandé d'employer le modèle Tropf Maxi qui permettra une détection plus profonde du niveau d'humidité. Ainsi le système racinaire se développera sur toute la profondeur du pot.

Pour les pots de grande superficie il est possible d'écarter le point de gouttage du capteur de quelques centimètres supplémentaire mais il est préférable de ne pas dépasser 12cm de distance. Il est également possible d'ajouter un deuxième capteur (un maxi et un normal sont une bonne combinaison) pour augmenter la surface couverte. Un kit de goutteurs additionnel est également disponible, il permet d'étendre les points de gouttage jusqu'à 5 endroits sur la surface du pot en étant raccordé à un seul capteur.

En positionnant vos capteurs de manière optimale vous assurerez une répartition homogène de l'humidité dans le volume du pot, ce qui laissera la meilleure chance au développement racinaire et vous assurera une culture prometteuse.

     

      Adaptation aux différents types de substrats

Qui dit substrat différent dit culture différente. En effet il est impératif d'adapter votre stratégie d'irrigation au substrat employé, et si le système Blumat se charge d'une grosse partie du travail il vous revient d'adapter votre réglage au mieux. Pour se faire il peut être recommandé d'employer le tensiomètre digital de Blumat. Celui-ci vous donnera la possibilité de vérifier le taux d'humidité exprimé en mBar au cœur de la motte.

Selon la nature du substrat employé les valeurs suivantes représentent un optimal :

  • terreau : 50-120
  • coco : 80-110
  • billes argile : 40-70
  • pleine terre : 150-250

     

Adaptation au taux d'enracinement et au stade de vie

Si l'utilisateur novice pourra éventuellement préférer un arrosage manuel en début de cycle, il est tout à fait possible de réaliser toute les étapes à l'aide du système Blumat. Pour ce faire il vous suffit d'adapter votre réglage précis au stade de vie de votre culture. En effet à chaque stade son taux d'humidité optimal, et donc à chaque stade son adaptation de réglage. Les valeurs données ensuite sont à tire indicatif pour une culture en terreaux et peuvent différer selon le cas.

On remarquera notamment que pour l'enracinement de jeunes plantules, semis, et boutures, il est nécessaire de commencer avec un substrat fort humide en premier lieu (cela entre autre pour réaliser le réglage) que l'on va laisser sécher un peu progressivement en visant d'abord une fenêtre de 50-100 puis après quelques jours de 75-150. Avec de telles valeurs la plante cherche de l'eau et produit plus de racines afin d'en trouver ce qui accélère l'enracinement. Pour que le système oscille correctement entre les deux valeurs de la fenêtre optimale il vous faudra peut être modifier la distance entre le point de gouttage et le capteur, c'est pourquoi il peut être utile de favoriser des pots légèrement plus grands que d'usuel.
Il est également possible avec de très petits contenant de les disposer sur un feutre qui va avoir un effet de mèche et propager l'humidité via le bas des pots. Dans ce type d'installation il faut un pot dans lequel il n'y a pas de plante mais juste un capteur qui va piloter l'irrigation de tout un rack de culture en goutant directement sur le feutre. Ce genre de technique est expérimentale et les valeurs d'humidité cible dans les pots avec plante et sans peuvent diverger, c'est pourquoi un nouveau capteur dédié a été développé, dites nous en commentaire si ce produit vous intéresse !

En ce qui concerne les plantes en phase végétative qui viennent de subir un rempotage ou une taille du système racinaire, la même stratégie peut être appliquée au niveau du réglage. A savoir une première  forte humidification manuelle avant de procéder à un réglage de légèrement trop sec (50-100) à trop sec (75-180) pour une semaine (ou deux si le contenant est fort volumineux). Ensuite on reviens progressivement vers un réglage optimal pour la végétation (30-80).

Une fois les plantes passées en floraison on va adapter le réglage vers un niveau légèrement plus sec (50-100)

Pour ce qui est des cultures d'extérieur et persistantes il est évidement nécessaire d'adapter le réglage selon la saison. En été et période de production on cherche un idéal "classique", alors qu'en hiver et en période d'hivernation, il sera préférable de resserrer la vis de réglage jusqu'à obtenir un équilibre plus ou moins sec en fonction des besoins de la culture.

Gardez à l'esprit que toute ces valeurs ne sont que des suggestions, il vous faudra donc faire preuve de bon sens et adapter ces conseils aux besoin des plantes spécifiquement cultivées.

Astuces et conseils pratiques

       Design de la ligne

Une ligne bien conçue permet une mise en place et un entretien facile et peut limiter les risques de dysfonctionnement. Voici un exemple d'installation simple mais bien pensée.

Remarquez la présence d'une vanne en fin de ligne qui permet la purge facile du système, ainsi que la double connection au réservoir qui limite le risque d'obstruction et permet à la ligne entière de se remplir par les deux côtés. Aussi afin d'assurer un réglage consistant il est conseillé d'installer la cuve au minimum 1m au dessus des pots (le bas de la cuve doit être 1m au dessus du niveau supérieur des pots)

       A surtout éviter

Deux points sont à absolument éviter :

Le plus important est de ne pas négliger le resserrage après avoir trouvé le point de suspension de la goutte. Si vous laissez le réglage comme cela il y a un risque non négligeable que lorsque le système s'ouvre il ne se referme plus ... La cuve (si il y en a une) va donc se vider petit a petit au travers des pots et inonder l'espace de culture : catastrophe !

Ensuite lors de l'installation des capteurs il est recommandé de s'assurer que le cone en céramique ne va pas rentrer en contact avec le fond du contenant, car cela pourrait interférer avec les propriétés perméables de la céramique et avoir un effet aléatoire sur le comportement du système.

source / crédit : www.blumat.com ; www.sustainablevillage.com

Related products

Blumat Kit de 10 Goutteurs

Pour élargir la surface d'irrigation des sondes Tropf-Blumat

Contenu: 10 pièces

10,66 €
  • Liege: En stock!
  • Eghezée: En stock!
  • Quaregnon: En stock!
  • Fosses: En stock!
  • W-Braine: En stock!
  • Gand: En stock!

Tensiomètre Digital Blumat

Capteur d'humidité de sol

32,98 €
(5/5) sur 1 note(s)
  • Liege: En stock!
  • Eghezée: En stock!
  • Quaregnon: En stock!
  • Fosses: En stock!
  • W-Braine: Dernières pièces
  • Gand: Dernières pièces
Tropf Blumat filter
  • Nouveau produit

Tropf Blumat filter

4,88 €
  • Liege: Dernières pièces
  • Eghezée: En stock!
  • Quaregnon: Dernières pièces
  • Fosses: Rupture de stock
  • W-Braine: Rupture de stock
  • Gand: Rupture de stock

Tropf-Blumat Maxi Pack (2pcs)

Tropf-Blumat arrose les plantes de balcon, en terrasse, dans une serre ou encore

dans un potager surélevé. Le système fonctionne de manière totalement

automatique, sa technique unique garantit un arrosage idéalement ajusté aux

besoins en eau de vos plantes.

12,31 €
  • Liege: En stock!
  • Eghezée: En stock!
  • Quaregnon: En stock!
  • Fosses: En stock!
  • W-Braine: En stock!
  • Gand: En stock!

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire